Tricorn
06 43 81 70 33
Rechercher un article
Catégories
Conception
Prix
SEO
Sandwich
Polénisation

Images et vidéos sur internet : Quels formats choisir et lesquels éviter ?

seo
dizaines de formats différents? En fonction de votre objectif, vous devrez privilégier certains formats d'image et éviter ceux qui ne sont pas adaptés, si vous souhaitez que votre média soit parfaitement optimisé pour votre utilisation. Cet article regroupe les principaux formats existants et dans quel contexte les utiliser.

Lorsque vous souhaitez afficher une photo ou présenter une vidéo, vous avez souvent le choix entre des dizaines de formats différents. En fonction de votre objectif, vous devrez privilégier certains formats d'image et éviter ceux qui ne sont pas adaptés, si vous souhaitez que votre média soit parfaitement optimisé pour votre utilisation. Cet article regroupe les principaux formats existants et dans quel contexte les utiliser.

Les formats d'image adaptés pour le web

Appareil photo flottant dans les airs

Sur internet, une seule règle prime : le poids. En effet, les moteurs de recherches comme Google privilégient les sites internet qui affichent leur contenu rapidement. Mais plus une page web contient de données à afficher, plus elle devient lente à charger. Hors il est important de savoir que le poids d'une image peut radicalement changer en fonction du format que vous choisissez. La vitesse de chargement d'une page web peut ainsi être fortement impactée dès que vous utilisez une seule image au mauvais format. En résumé, retenez que plus votre média est lourd, et plus vous aurez de problèmes. Précisons par ailleurs que beaucoup de sites permettant d'uploader des médias fixent une limite de poids afin d'éviter de surcharger leur banque de données.

Bien entendu, l'objectif n'est pas non plus de se retrouver avec un média pixellisé ou de trop mauvaise qualité. Il s'agit donc de choisir le format qui équilibre au mieux compression et qualité du fichier.

Formats d'image à utiliser

JPEG / JPG : C'est le format le plus utilisé sur le web. Ces deux acronymes sont en réalité un seul et même type de fichier (JPG a été créé pour être compatible avec certains systèmes d'exploitation comme Windows 95, qui ne permettait pas d'utiliser d'extension de fichier de plus de 3 caractères). Utilisé depuis 1992, le JPEG est utilisé pour réduire au maximum le poids d'une image en conservant autant que possible sa qualité. Ce format peut permettre de diviser jusqu'à plus de trois fois le poids d'une image, sans perte notable de la qualité par rapport aux formats les plus fidèles comme le PNG.

WebP : C'est l'un des format le plus récent, mis à disposition par Google. En théorie, ce format est censé être le plus adapté pour le web, car créé spécifiquement pour cet usage, plus performant même que le JPEG. Dans les faits, Même si ce type de compression est efficace, il n'est de l'avis général pas toujours pertinent, et il arrive régulièrement qu'une image s'avère finalement est moins lourde au format JPEG.

Le WebP a néanmoins l'avantage de supporter la transparence, c'est à dire qu'il est possible d'afficher une image sans fond. Il est également possible de créer une image animée. Attention cependant, vous ne pourrez pas afficher votre image en dehors d'un navigateur web.

SVG : Utilisé depuis 1999, ce type de fichiers se différencie des autres formats, car il transforme l'image en un fichier vectoriel, ce qui signifie qu'il est possible de l'agrandir à l'infini sans perte de qualité. C'est un énorme avantage par rapport aux fichiers matriciels (jpeg, png ...) qui deviennent flou lorsqu'ils sont agrandis.

Le SVG est un format particulièrement adapté aux images simples ou très graphiques, comme les logos et les icônes, car il permet un rendu très fidèle. Il faut cependant éviter de l'utiliser systématiquement pour ne pas trop alourdir vos pages.

Formats d'image à éviter

PNG : Créé à la fin des années 90, le PNG avait pour objectif de remplacer le format GIF, qui n'était plus assez efficace, en plus de ne pas être libre d'utilisation (la société Unisys exigeait notamment des droits d'auteurs lorsqu'un logiciel produisait des images GIF).

Si le PNG a l'avantage de permettre une grande fidélité de restitution des données, cette qualité se fait au détriment de la taille de l'image. Hors, le web demandant des pages toujours plus rapides à charger, et donc les moins lourdes possible, ce format est devenu à proscrire. car beaucoup trop imposant et sans réel gain de qualité (la différence à l'oeil nu est très minime comparé à d'autres formats).

Certains utilisateurs choisissent encore d'utiliser le PNG pour afficher des images sans fond, car le PNG est un des seul formats qui supportant la transparence. Il est cependant préférable d'utiliser dans ce cas de figure le WebP, qui supporte également la transparence est qui est bien plus adapté pour le web.

JPEG XR / JPEG 2000 : Aussi appelés JPX ou JP2, ces formats sont à voir comme des évolutions du format JPEG, permettant de réduire encore le poids de l'image tout en conservant le même niveau de qualité. A noter que le JPEG XR supporte la transparence, tout comme le PNG, ce qui signifie qu'il peut afficher une image sans fond.

Créés depuis un moment déjà (le JPEG XR est créé en 2007), ces formats n'ont cependant pas réussi à rencontrer le succès sur le web, principalement à cause de leur manque d'universalité . Le Jpeg XR n'est compatible qu'avec des navigateurs comme Internet explorer ou Edge, tandis que le JPEG 2000 est réservé à Safari ou à des navigateurs adaptés aux macs.

Les formats vidéos adaptés pour le web

Caméra posée sur le sol

Formats vidéos à utiliser

MP4 : aussi appelé MPEG-4 part 14, c'est le format à privilégier lorsque vous souhaitez uploader une vidéo internet. ce format est de loin le plus apprécié par les utilisateurs, car il possède un grand nombre d'avantages, notamment celui d'être compatible avec quasiment toutes les plateformes vidéos, tout les navigateurs, et tout les appareils. Il possède également l'un des meilleurs ratio poids / qualité, qui permet de fortement diminuer le poids du média tout en gardant une bonne qualité d'image.

GIF : Popularisé dans les années 2010 via la culture des mêmes, ce format d'image est pourtant l'un des plus anciens existants, qui a été massivement utilisé pour afficher des images jusqu'à l'arrivée du PNG en 1996. Le GIF a l'avantage de pouvoir afficher une vidéo à un poids très faible, et permet d'ajouter du mouvement à une page sans trop l'alourdir. Attention cependant, le GIF étant un format très ancien, il ne peut pas afficher plus de 256 couleurs, et offre un rendu peu net et pixellisé. Enfin, plus il y a données à traiter, plus les images auront tendance à se suivre de manière saccadée.

Ce format n'est donc pas adapté si vous souhaitez afficher une vidéo en haute qualité, fluide, ou nécessitant de nombreux changements de couleurs et de dégradés lisses. Il est cependant intéressant à utiliser pour des animations simples et peu exigeantes, ou si la qualité de la vidéo n'est pas une priorité.

Formats vidéos non universels

Les formats abordés dans cette section ne sont pas forcément à proscrire, mais ils ne sont pas utilisables sur tous les appareils ou navigateurs web. Il est cependant possible de contourner ce problème en hébergeant votre vidéo sur une plateforme comme Youtube ou Dailymotion.

WMV : Acronyme de Windows Média Video. Si ce format est assez similaire au MP4. Il a la capacité de pouvoir compresser plus fortement une vidéo, ce qui permet en théorie de réduire encore le poids du média souhaité. Cependant, cette compression se fait au détriment de la qualité. En outre, WMV n'est pas pris en charge sur Mac et sur de nombreux appareils Android (sauf si vous passez par un hébergeur vidéo).

MOV : Ce format offre globalement les mêmes capacités que le format MP4, et est donc tout aussi performant. En revanche, il est uniquement pris en charge sur Mac (sauf si vous passez par un hébergeur vidéo).

AVI : Ce format est considéré comme celui qui offre la meilleure qualité d'image. Fatalement, il produit également les fichiers les plus volumineux. L'AVI est une bonne option lorsque que vous souhaitez prioriser la qualité au maximum. Attention cependant, ce format n'est pas pris en charge sur Mac (sauf si vous passe par un hébergeur vidéo).

Autres formats d'image

PSD : C'est le format utilisé par Adobe Photoshop, un logiciel de retouche d'image. C'est un format très lourd , mais qui permet de travailler de manière très précise sur une image. Il n'est pas adapté au web.

AI : C'est le format utilisé par Adobe Illustrator, un logiciel de création d'image vectorielle, notamment utilisé pour la création de logo ou d'affiches publicitaires. C'est un format très lourd, qui n'est pas adapté au web.

PDF : Le PDF est un format de conçu pour créer un document pouvant comporter à la fois du texte et des images, visualisable universellement, tout en permettant de conserver la mise en page spécifiée. S'il est possible d'enregistrer une image en PDF, ce format n'est cependant pas recommandé, car plus lourd et plus rigide que d'autres types de fichier comme le JPEG.

TIFF : Acronyme pour Tagged Image File Format, ce format conçu en 1992 est principalement utilisé pour fournir des graphiques sur une page web, en tant que fichier original, ou dans le domaine de l'impression. un fichier TIFF n'est pas compressé, ce qui permet mécaniquement d'avoir un meilleur rendu final. En revanche, ce format est extrêmement volumineux, et son utilisation est donc réservée à certaines tâches précises nécessitant la meilleure qualité possible.

Conclusion

Vous savez désormais quels formats privilégier pour optimiser vos médias sur internet. Cependant, même au bon format, il arrive qu'une image conserve une taille toujours trop importante. Si vous souhaitez savoir comment optimiser le poids de vos images pour le web, vous pouvez consulter cet article.

wave (10)

Nos derniers articles

Pourquoi vous devez avoir votre site internet

Doit-on vraiment avoir son propre site web ? Si vous êtes commerçant, vous vous êtes peut-être déjà posé cette question. Cet article est là pour vous parler des avantages à créer son site internet, mais également des désavantages à ne pas le faire.

Oxygen Builder : Pourquoi il est meilleur qu'Elementor

Si vous choisissez de construire vous-même votre site sur WordPress en 2022, il y a de fortes chances que vous utilisiez Elementor ou que vous ayez envisagé de l'utiliser. Pourtant, même Elementor est de loin le plugin de page builder le plus utilisé aujourd'hui, il existe une opportunité qui pourrais être bien plus intéressante pour […]

Accélérer son site web : le guide complet

10%. C'est la proportion de clients que vous perdez pour chaque seconde supplémentaire de chargement pour accéder à votre page. Plus de 75% des sites dans le monde ne chargent pas assez vite selon les internautes, et c'est probablement le cas du vôtre. Apprenez à résoudre les problème de vitesse de votre site par vous-même avec ce guide.

Critères d'évaluation d'un site web : le guide ultime

Il n'est pas toujours évident de savoir ce qui fait la qualité d'un site web. De nombreux critères peuvent l'impacter positivement ou négativement. Cet article a pour objectif de vous permettre d'estimer facilement si votre site est suffisamment qualitatif aux yeux de Google.

hello world!
bonjour@tricorn.fr
472000 - Marmande
Contactez-nous
cross
Index
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram